Les cookies vous permettent de bénéficier de nombreuses fonctionnalités afin d'améliorer votre navigation sur le site. En utilisant ce site, vous acceptez de recevoir des cookies. pour en savoir plus, cliquez ici.
Faire un don Change de banque Je soutiens les peuples en lutte.
Nous confions toutes et tous notre argent à une banque. Le "truc", c'est qu'une fois qu'il y est... nous ne savons pas trop ce qu'elle en fait. A regarder leurs publicités, notre argent semble être entre de bonnes mains, géré de manière responsable. Aux Amis de la Terre France, nous avons eu envie d'en avoir le coeur net. Et ce que nous avons découvert n'est vraiment pas glorieux. Voyez plutôt...

1je dénonce

l'irresponsabilité des banques
En savoir plus sur cette campagne

SENSIBILISEZ VOS AMIS, PARTAGEZ LA VIDEO !

› Découvrir les éléments de la campagne

2je soutiens

les peuples en lutte

Penseront-ils à eux quand ils signeront le projet ? Faites qu'ils ne les oublient pas !

Fin mai, Juan Mancias, le chef de la tribu Esto’k Gna du Sud Texas, est venu en France avec plusieurs autres défenseurs de l’eau amérindiens pour demander aux banques françaises de ne pas financer les projets d'énergies fossiles relancés ou soutenus par Trump.

Ils ont assisté aux Assemblées générales de BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Natixis : debout parmi les actionnaires réunis, ils ont rappelé les impacts dévastateurs de l’industrie gazière et pétrolière sur leur identité et leurs moyens de subsistance. Ils ont aussi alerté sur les menaces qu’ils font peser sur le climat et les futures générations.

Parmi ces projets se trouvent des pipelines de sables bitumineux et des terminaux d’exportation de gaz de schiste. Les banques françaises y jouent un rôle clé, notamment Crédit Agricole qui finance nombre d’entreprises qui y sont impliquées et Société Générale qui est la pièce maîtresse d’un projet qui entraînerait la hausse de la fracturation hydraulique outre-Atlantique alors que celle-ci est interdite en France.

Grâce au courage de Juan et des autres défenseurs de l’eau amérindiens, grâce au soutien apporté par des milliers de personnes, et grâce à nos mobilisations et à notre travail de plaidoyer en direction des banques françaises, BNP Paribas a récemment annoncé qu’elle ne financerait plus de ce type de projet, ni les entreprises très actives dans les secteurs des sables bitumineux et gaz et pétrole de schiste.

C’est une grande victoire sur laquelle il nous faut désormais bâtir pour pousser les autres banques françaises à prendre les mêmes engagements. Poursuivons la lutte car nous pouvons la gagner avec tous les moyens dont nous disposons !

Si vous avez un compte dans une banque qui finance des projets d'énergies fossiles, faites le choix de le placer ailleurs ! Et surtout, continuez à mettre la pression sur les grandes banques pour qu'elles entendent le message de Juan et de tous les peuples amérindiens.

Déjà 9804 signataires
« En solidarité avec les populations amérindiennes, je demande aux banques françaises de ne pas cautionner la politique anti-climat de Donald Trump et de s’engager à ne pas financer les projets de transport d’énergies fossiles prévus outre-Atlantique. »
oui non

Vos données resteront confidentielles, ne seront ni vendues ni échangées. Si vous cochez “oui”, des informations sur cette campagne et sur Les Amis de la Terre vous seront envoyées. D’autres formes d’engagement peuvent vous être proposées. La désinscription est possible à tout moment.

3Ma banque pollue,

je change de banque ?

Climat, environnement, droits humains, toutes les banques ne se valent pas. Découvrez et faites découvrir le guide éco-citoyen des Amis de la Terre France qui vous aidera à identifier la banque à laquelle vous avez envie de confier votre argent. Il vous donnera aussi des outils pour vous mobiliser afin de pousser les banques hors des énergies fossiles. Pour télécharger le guide, c'est par ici !

Je partage
Ne tombez plus dans le #piegeàcomptes de votre banque, choisissez-là selon votre éthique ! Partagez ce visuel pour sensibiliser vos amis.
 
 
  • Rapport : BNP Paribas exporte le chaos climatique

    Rapport : BNP Paribas exporte le chaos climatique
  • Communiqué de presse : Dakota Access Pipeline : pourquoi les banques doivent toujours agir

    Communiqué de presse : Dakota Access Pipeline : pourquoi les banques doivent toujours agir
  • Communiqué de presse : les banques françaises ne doivent pas être complices de Trump

    Communiqué de presse : les banques françaises ne doivent pas être complices de Trump
  • Guide : climat, droits humains : choisis ta banque !

    Guide : climat, droits humains : choisis ta banque !